Crédit photo : CEGT-gouv.

Nous étions impatients de connaître les tenants et les aboutissants de ce rapport visant les tiers-lieux. C’est aujourd’hui 19 septembre 2018 que les conclusions de la mission coworking ont été dévoilées. Le rapport a été remis officiellement au secrétaire d’Etat Julien Denormandie par Patrick Levy-Waitz, en charge de la mission qui avait été lancée en février dernier.

Quatre constats ont été faits, donc nous nous réjouissons. Selon le rapport, les tiers-lieux sont :
1- non pas marginaux mais très significatifs, avec un recensement de 1800 sites en France.
2- ces tiers lieux “sont hybrides et multiformes, ils se caractérisent par une étonnante diversité”.
3-sont “clairement apparus comme des points de convergence qui préfigurent les nouvelles manières de travailler, explorent les voies de la créativité et de l’innovation, épousent les besoins de la jeunesse, intéressent et irriguent les entreprises.”
4- “posent les bases d’un nouveau monde où la transition écologique se trouve de fait, accélérée par la transition numérique en cours. ”

En conséquence de quoi le gouvernement a annoncé plusieurs mesures fortes, en s’engageant “à accompagner et accélérer l’émergence des tiers-lieux” par notamment :
🔹Un programme national avec 110M € sur 3 ans
🔹La création de 300 Fabriques des territoires dans les petites et moyennes villes et quartiers prioritaires »

Au total, 28 recommandations pour redynamiser l’activité dans les territoires ont été émises.

Pour en connaître la teneur, consulter ici l’infographie.
Et pour lire le rapport complet, c’est ici.

Share This